agenda
map gps menu

21st June 2018: Likoma island - Malawi

Likoma island - Malawi - 21st June 2018

Depuis le début de ce magnifique voyage il est difficile pour moi de prendre le temps d’écrire: les raisons en sont: la charge de travail quotidien afin de préparer mon vol, préparer mon avion, répondre aux formalités, sécuriser mon avion à l’arrivée, négocier les prix, trouver un logement, tenir informés les gens qui m’attendent aux prochaines étapes... et surtout être en contact permanent avec mon ground crew sans qui je me sentirais bien seule... je profite de cette occasion pour remercier chaleureusement Philippe D. qui est à l’origine de cette initiative de génie: le suivi de mon voyage au sol par un ground crew expérimentés en voyages aériens africains, Paul qui me suit de prêt et réponds à mes questions lors de doutes ou d’hésitations et Philippe vda qui me suit par procuration via mon "inreach" ET Flight radar 24 et même peut-être par télépathie... ?
Donc, me voici au Malawi, heureuse mais très fatiguée de ma journée d’hier.
Je suis allongée dans un canapé de bois sur la terrasse de ma case sur la plage, en bordure du lac Malawi... la vue est imprenable et je fais le point de la situation après avoir quitté la Belgique depuis presqu’un mois !

Le Kenya: le retard du container, le temps perdu en formalités diverses est déjà bien loin et aujourd’hui ce que je retiens, c’est l’expérience acquise et surtout la rencontre de Rob et Anne-Marie de Jong... sans eux, mon attente aurait été insupportable.
Je retiens aussi mon expérience de "trainee" auprès de "Direct Maintenance", j’ai adoré suivre Rob lors de ses vérifications d’avions Condor... Regonfler les pneus du 777, ouvrir les portes cargo des 747... être au sol et en cabine lors du changement de crew...
Je tiens encore à remercier très chaleureusement Rob pour le reassemblage de mon avion, et l’installation de mon réservoir supplémentaire "Rob is a great engineer" !

Zanzibar: passant la frontière tanzanienne, je change de fréquence radio et introduit mon vol auprès du contrôleur.
Il me demande combien il y a de personnes dans l’avion alors que je viens de lui dire 1 POB... je répète donc 1 person on bord, il me demande combien y a-t-il d’âme dans l’avion, je réponds: 1 ! Il me demande pouvez-vous confirmer only one person on bord ? Cela résume parfaitement la vision des africains qui me voient une femme seule pilotant un avion... après un très mauvais atterrissage du à un coup de vent lateral une fois au sol, je suis le marsheller qui m’indique la place où garer mon avion. J’ouvre la porte de l’avion après avoir éteint le moteur et il me demande: vous êtes captain ? Oui... vous êtes seule ? Bein comme tu le remarques mon pote ! Il poursuit: Tu paies maintenant ? Bref, mauvais accueil, aéroport mal géré mais ville superbe et pleine d’histoire. Heureuse d’avoir rencontré Cédrick, Jim et Zac...
C’était quand même bien ma veine d’y atterrir le jour de la fin du Ramadan...
Et c’est quand même la première fois qu’on me demande si j’ai envie de compagnie pour la soirée...

Tanzanie: Arusha: accueil extra top super ! Quelqu’un avait prévenu le marsheller de mon arrivée et lui avait demandé de m’aider... je ne sais toujours pas de qui il s’agit mais j’ai apprécié et donc merci à cette personne !
Hervé rencontré sur place m’a bien renseignée sur ma prochaine destination et je l’en remercie également.
Lake Mwanyara: super vol, approche difficile mais top bush airstrip, accueil très coopératif, j’ai adoré !
Mes deux jours au Camp furent extraordinaires et le Ngorongoro crater doit impérativement être visité par quiconque se rendrait en Tanzanie... ce doit être le plus bel endroit au monde !
Le Lake Mwanyara est fabuleux aussi et ne doit pas être oublié !
Ayant eu un petit stress envisageant mon décollage du Lake Mwanyara à cause de sa piste en pente vers une falaise abrupte en altitude densité élevée... j’ai fort heureusement été bien briefée par Philippe, Paul et Aharon et m’en suis sortie comme une vraie pro !
Mon vol de Lake Mwanyara vers Dodoma fût moins extraordinaire je n’étais pas en grande forme...
Dodoma: Accueil extraordinaire à Dodoma par un "aircraft engineer" rencontré à Zanzibar qui m’a offert une place dans son hangar...
J’ai mal dormi à Dodoma dans un hôtel miteux et me suis levée à 04:00 LT, je souhaitais décoller à 06:30 au plus tard afin de faire mon long vol de Dodoma à Karonga avant la formation de nuages et l’élévation de la température mais j’ai dû attendre le Monsieur du flight plan office qui n’arrivait pas et qui ensuite m’a demandé la modique somme de 1600$ !!!!! Oui oui ! Montant représentant les taxes d’entrée, de vol, d’atterrissage, etc... J’ai négocié à 940$... en faisant la preuve que mon avion pesait 800 kg... cela reste de toute façon énorme et me laisse malheureusement un goût amer en quittant ce fabuleux pays.
Tout est indiqué noir sur blanc dans les AIP mais de façon ultra ambigüe... J’avais lu les AIP mais n’avais pas compris les subtilités...
Je décolle donc en retard et m’envole vers le Malawi.
Très rapidement je suis hors de portée radio d’aucune station mais je dois avouer que ce grand moment de solitude, 3 heures de vol seule sans entendre personne ou presque, m’a plutôt beaucoup plu !
Comme je m’en doutais les sommets à franchir pour passer au Malawi étaient couverts de nuages. J’ai hésité à voler entre les trous mais ai préféré la sécurité et suis montée à 12000 ft avec N45458 ! Une grande première pour moi et pour mon avion !

Malawi: Une fois le contact établi avec le contrôleur de Karonga, tout devînt devin !

Karonga: L’arrivée à Karonga où m’attendait le fuel que j’avais commandé et des gens charmants fût un moment inoubliable.
Le contrôleur et moi avons beaucoup parlé des choses de la vie, est-ce que je crois en Dieu ? Pourquoi ? Pourquoi pas ? Ce fût une belle rencontre et un moment intense et agréable que je n’oublierai pas...
Je décolle en direction de Likoma mais j’ai 20 kt de vent de face et me retrouve avec une ground speed de 70 kt ! Aïe aïe mon ETA est 15: 28 utc soit 3 minutes après sunset... je décide donc de gagner quelques minutes en coupant court à travers le lac directement vers Likoma au lieu de suivre la côte avant de traverser le lac... et non seulement je gagne quelques minutes mais le vent en milieu de lac est moins fort et je gagne en GS pour enfin atteindre 80 kt !
Finalement je vois mon ETA décroître d’une minute, puis encore une minute et voici l’ile ! Le soleil est couchant derrière moi mais j’y arriverai ! Ma ETA est maintenant de 15:22 soit 3 minutes avant sunset !

Likoma: L’approche est difficile

drawing
La finale doit se faire haute à cause des élévations du terrain puis à cause d’une grosse bicoque juste devant le seuil de piste 19 puis il y a un "slope" (qui est très nettement exagéré sur mon dessin !)
Dans la pénombre et sans éclairage de piste, j’ai fait un atterrissage pas mal compte tenu des circonstances...
Heureuse d’être arrivée !
Mon taxi m’attend et nous emmène dans un coin ultra retiré sur une route bosselée qui n’en fini pas... dans le noir absolu puis on doit continuer à pieds pendant 25 minutes ! Il met mon sac sur son dos et ma valise sur sa tête et heureusement que j’ai une petite lampe de poche car on doit descendre par des rochers abruptes... je me demande quand même si c’est bien prudent que je suive ce garçon...😱
Ouf, on arrive sur la plage et je suis au Mango drift où je rencontre des gens charmants (Bertie, pilote sud africain qui travaille ici en tant que pilote, il me donne plein de bonnes informations sur mon arrivée à Johannesburg et d’autres terrains et usages locaux de grande importance. Merci Bertie !).
On me conduit à ma case sur la plage un peu en hauteur et là... Waow ! Le paradis sur terre !
Je prends une douche rapide et nous mangeons tous ensemble au bord de l’eau à la lumière des chandelles et des étoiles... je vois une étoile filante comme je n’en ai jamais vu ! Elle était proche, gigantesque et a duré hyper longtemps ! Je vous laisse deviner mon souhait...

En me couchant, j’ai senti la fatigue dans tout mon corps, fatigue physique mais aussi en fermant les yeux, j’avais la tête qui tournait comme si j’avais trop bu (or, je n’ai plus bu d’alcool depuis plusieurs jours, je vous le jure !)
Et j’ai eu du mal à m’endormir... puis suis tombée dans un sommeil profond jusqu’à 3 heures du matin où quelqu’un de proche tape avec un marteau sur quelque chose... l’horreur ! Et plus moyen de dormir...ce matin, j’ai appris qu’il s’agit d’un pêcheur qui tape sur le bord de son bateau loin sur le lac...😡

Ce lac d’eau douce a des marées ! Petites mais quand même !

Ce matin, je dois vérifier mon permis de survol pour la Zambie... il veulent que je remplisse un nouveau formulaire... Help Ground Team, sans imprimante, sans scanner, sans électricité continue et sans wifi mis à part celui que quelqu’un me prête via son hotspot... pas simple ! Merci Paul d’avoir été là au bon moment et d’avoir pu assurer le back office !

J’ai enfin pris le temps d’écrire sur mon voyage... je suis contente...
Maintenant, je vais aller nager dans cette mer d’eau douce et me prélasser au soleil...
J’aime cet endroit et me retrouver avec des blancs africains ou aventuriers me fait du bien, personne ne s’étonne que je voyage seule en avion, ni ne me pose la question à laquelle je dois répondre 20 fois par jour: pourquoi tu fais ce voyage et pourquoi pas avec ton mari ?

Je pense donc rester un jour de plus avant de m’envoler pour Lilongwe après demain, une journée de repos supplémentaire me fera du bien... suis naze... il faut ménager sa monture !

 

À bientôt à tous !

 

 


 

Likoma island - Malawi - 21st June 2018

Since the beginning of this wonderful trip it is difficult for me to take the time to write: the reasons are: the daily workload to prepare my flight, prepare my plane, complete the formalities, secure my plane at the arrival, negotiate prices, find accommodation, keep people informed of the next steps... and especially be in permanent contact with my ground crew without whom I would feel alone... I take this opportunity to warmly thank Philippe D. who is behind this initiative of genius: the follow-up of my journey on the ground by a ground crew experienced in African air travel, Paul who follows me ready and answer my questions during doubts or hesitations and Philippe vda who follows me via my "inreach" AND Flight radar 24 and even maybe by telepathy...?
So here I am in Malawi, happy but very tired of my day yesterday.
I'm lying in a wooden sofa on the terrace of my cabin on the beach, on the edge of Lake Malawi... the view is breathtaking and I take stock of the situation after leaving Belgium for almost a month !

Kenya: the delay of the container, the time lost in various formalities is already very far and today what I remember is the experience acquired and especially the meeting of Rob and Anne-Marie de Jong... without them, my wait would have been unbearable.
I also remember my experience as "trainee" with "Direct Maintenance", I loved to follow Rob during his Condor aircraft checks... Regulate the tires of the 777, open the cargo doors of the 747... be at ground and cabin when changing crew...
I would like to thank Rob very warmly for reassembling my aircraft, and installing my additional tank "Rob is a great engineer" !

Zanzibar: crossing the Tanzanian border, I change my radio frequency and introduce my flight to the controller.
He asks me how many people are on the board when I just told him 1 POB... I repeat 1 person on board, he asks me how many soul is there on the plane , I answer: 1 ! He asks me can you confirm only one person on board ? This sums up perfectly the vision of Africans who see me as a single woman flying a plane... after a very bad landing from a cross gust of wind on the ground, I followed the Marsheller who tells me where to park my plane . I open the door of the plane after turning off the engine and he asks me: are you captain ? Yes... you are alone ? Well as you notice my friend ! He continues: Are you paying now ? In short, bad reception, poorly managed airport but beautiful city and full of history. Happy to have met Cedrick, Jim and Zac...
It was still my good luck to land on the day of the end of Ramadan...
And it is still the first time that one asks me if I want company for the evening...

Tanzania: Arusha: welcome super top super ! Someone had warned the marsheller of my arrival and asked him to help me... I still do not know who it is but I appreciated and so thank you to this person !
Hervé met on the spot informed me about my next destination and I thank him too.
Lake Mwanyara: super flight, difficult approach but top bush airstrip, very cooperative welcome, I loved it !
My two days at the Camp were extraordinary and the Ngorongoro Crater must be visited by anyone visiting Tanzania... it must be the most beautiful place in the world !
Lake Mwanyara is fabulous too and should not be forgotten !
Having had a little stress considering my takeoff from Lake Mwanyara because of its slope going on to a steep cliff at high altitude... I was fortunately well briefed by Philippe, Paul and Aharon and came out as a real pro !
My flight from Lake Mwanyara to Dodoma was less amazing I was not in great shape...
Dodoma: Extraordinary welcome to Dodoma by an aircraft engineer met in Zanzibar who offered me a place in his hangar...
I slept badly in Dodoma in a shabby hotel and got up at 04:00 LT, I wanted to take off at 06:30 at the latest in order to make my long flight from Dodoma to Karonga before the formation of clouds and the elevation of temperature but I had to wait for the gentleman of the flight plan office that did not arrive and then asked me the modest sum of $ 1600 !!!!! Yes Yes ! Amount representing entrance fees, flight, landing, etc... I negotiated at $ 940... proving that my plane weighed 800 kg... it's still huge and I unfortunately got a bitter taste when leaving this fabulous country.
Everything is indicated black on white in the AIP but in an ultra ambiguous way... I had read the AIP but did not understand the subtleties...
I take off late and fly to Malawi.
Very quickly I am out of range of any radio station but I must admit that this great moment of solitude, 3 hours of flight alone without hearing anyone or almost, I rather liked !
As I suspected, the peaks to cross to Malawi were cloudy. I hesitated to fly between the holes but preferred safety and climbed to 12000 ft with N45458 ! A great first for me and for my plane !

Malawi: Once the contact established with the controller of Karonga, everything became guessed !
Karonga: The arrival in Karonga where I was waiting for the fuel I ordered and some nice people was an unforgettable moment.
The controller and I talked a lot about about things of life, do I believe in God ? Why ? Why not ? It was a beautiful meeting and an intense and pleasant moment that I will not forget...
I take off for Likoma but I have 20 kt of headwind and find myself with a ground speed of 70 kt ! Ouch my ETA is 15:28 UTC 3 minutes after sunset... so I decide to gain a few minutes by cutting short across the lake directly to Likoma instead of following the coast before crossing the lake... and not only I win a few minutes but the wind in the middle of the lake is less strong and I win in GS to finally reach 80 kt !
Finally I see my ETA decrease one minute, then another minute and here is the island ! The sun is setting behind me but I'll get there ! My ETA is now 15:22 or 3 minutes before sunset !

Likoma: The approach is difficult

drawing
The final must be high because of the elevations of the ground and then because of a big shack just in front of the threshold of track 19 then there is a slope (which is very clearly exaggerated on my drawing !)
In the dark and without runway lighting, I made a landing not bad considering the circumstances...
Happy to have arrived !
My taxi is waiting for me and takes us to an ultra-secluded corner on a bumpy road that does not finish... in absolute dark then we must continue on foot for 25 minutes ! He puts my bag on his back and my suitcase on his head and fortunately I have a small flashlight because we have to go down by steep rocks... I still wonder if it's wise that I follow this boy... 😱
Whew, we arrive on the beach and I'm at the Mango Drift where I meet some nice people (Bertie, South African pilot working here as a pilot, he gives me lots of good information about my arrival in Johannesburg and other lands and local uses of great importance, thank you Bertie !).
I am taken to my hut on the beach a bit high and there... Waow ! Paradise on Earth !
I take a quick shower and we all eat together at the edge of the water in the light of candles and stars... I see a shooting star like I have never seen ! She was close, gigantic and lasted for a long time ! I let you guess my wish...

When I went to bed, I felt fatigue all over my body, physical tiredness but also by closing my eyes, my head was spinning as if I had drunk too much (I no longer drank alcohol for several days, I swear !)
And I had a hard time falling asleep... then fell into a deep sleep until 3am when someone close was hammering on something... the horror ! And more way to sleep... this morning, I learned that this is a fisherman who is tapping on the edge of his boat far away on the lake... 😡

This freshwater lake has tides ! Small but still !

This morning, I have to check my overflight permit for Zambia... he wants me to fill out a new form... Help Ground Team, no printer, no scanner, no continuous electricity and no wifi except for someone else one lends me via his hotspot... not easy ! Thank you Paul for being there at the right time and for back office !

I finally took the time to write about my trip... I'm happy...
Now, I'm going to go swimming in this sea of ​​fresh water and bask in the sun...
I like this place and find myself with African whites or adventurers I feel good, no one is surprised that I travel alone by plane, nor do I ask the question to which I must answer 20 times a day: why do you do this trip and why not with your husband ?

So I think to stay one more day before flying to Lilongwe after tomorrow, an extra day of rest will be good for me... I'm dead tired... we must spare the horse !

 

See you soon !

agenda

map

gps

maptitle
closemap
legendmap
November 2018
M T W T F S S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30