agenda
map gps menu

Mopiri lodge - 30th June 2018 -> Maun - 1st July 2018

Mopiri lodge - 30th June 2018 -> Maun - 1st July 2018

 

Le dernier après-midi à Kasane, j’ai suivi les conseils de Bertie et ai participé au safari en bateau sur la rivière et je n’ai pas été déçue de la balade: j’ai vu un troupeau d’éléphants traverser la rivière à la nage, ils nagent sous l’eau et on ne voit plus que leur trompe dépasser tel un périscope...

Le seul bémol était la bande de touristes bas de gamme qui partageaient malheureusement le bateau...

Pas mécontente de quitter Kasane à l’aube, aéroport désert, pendant que je prépare mon avion, les contrôleurs me regardent du haut de leur tour, ils doivent se demander qui est cette dingue qui vient les réveiller...

Il fait froid, je dois faire chauffer mon moteur et décolle enfin.

Ce vol est éblouissant de beauté, les couleurs qui changent à chaque fois que je tourne la tête... la rivière, les points d’eau, la verdure, la savane, les étendues de marécages... et survolant une petite airstrip, j’aperçois des girafes sur la piste... J’espère que ce ne sera pas le cas à Mopiri...

Après une heure de vol, j’entends d’autres pilotes sur la fréquence air/air mais ne comprends pas grand chose aux noms des airstrips qu’ils mentionnent, je ne les voie pas sur ma carte.

Je poursuis ce vol spectaculaire, prenant des photos et des vidéos... et ouvrant l’oeil pour les autres «trafics»...

Les 10 derniers nautiques sont tellement beaux à survoler que j’en oublie presque mon approche.

Soudain, la piste est en vue, je la survole et fait une approche et un low pass, je reprends le downwind et atterris sur cette piste de brousse au coeur du delta de l’Okavango, au coeur du bush...

Je suis chaleureusement accueillie par Douglas, Kenny et les deux gardes qui seront responsables de surveiller mon avion jour et nuit durant mon séjour ici.

Je m’affaire à sécuriser l’avion, y a-t-il des hyènes susceptibles de venir chiquer mes pneus ? Non ? Ouf ! Et l’on m’emmène vers un bateau, je suis totalement immergée au coeur du delta, de l’avion au bateau...

L’accueil tout en chansons locales est super émouvant et tout m’indique déjà que le bon goût est de rigueur dans ce lodge.

Après un verre de bienvenue, Zoe m’installe dans ma tente splendide, magnifique à la vue imprenable et au cœur du bush... que pouvais-je rêver de mieux ?

Comme à Lake Mwanyara, je suis seule cliente, cela a ses avantages...

Aussitôt installée, me voici repartie avec Kenny pour un nouveau boat safari.

Et là, je suis subjuguée de la beauté de ce delta, les couleurs, la lumière...

C’est magnifique ! Nous voguons dans des channels entre les champs de papirus desquels surgissent de temps a autre, un hippopotame, un oiseau, un crocodile...

Après deux heures environ, nous atteignons une île ou nous changeons de moyen de locomotion: fini le bateau à moteur, je m’installe dans la pirogue, les fesses sous le niveau de l’eau, vue imprenable à fleur d’eau...

Nous atteignons une autre île où nous débarquons pour une balade à pieds sur les traces des animaux sauvages.

Kenny m’apprends plein de choses extraordinaires, nous suivons les traces d’éléphants, hippopotames, léopard... mais malheureusement nous ne les rencontrons pas sur terre, nous apercevons des antilopes.

Cette expérience reste extraordinaire.

Je décide de rester deux nuits et de remettre cela avec Kenny demain matin tellement tout est beau, et cette immersion complète au coeur de la vie sauvage, sans électricité la nuit, sans accès internet, sans mail, sans téléphone, sans réseau... me plaît bien car me procure un sentiment de liberté total... personne ne sait ou je suis ni ne peux me trouver, immergée dans la nature profonde...

La seconde balade avec Kenny est tout aussi exceptionnelle et de retour au campement, je prépare mon départ du lendemain matin.

Le soir, dînant avec Douglas, un aventurier sud-africain avec qui j’ai beaucoup sympathisé, gérant des lieux, celui-ci me propose d’exhausser un rêve: loger sous l’aile de mon avion dans le bush !

Cela retarde mon arrivée à Springs mais comment hésiter ?

C’est peut-être la dernière fois avant un bout de temps que je me retrouverai à ce point dans le coeur de la vie sauvage... J’accepte rapidement et décide donc de rester déconnectée du monde une nuit de plus...

Cela signifie aussi une balade en plus avec Kenny qui me fait visiter son village au coeur du delta !

Je fais des super vidéos des hippopotames se débattant dans l’eau, des vidéos des oiseaux qui nous précèdent dans les channels entre les champs flottants de papyrus, les crocodiles, antilopes et les vues de toutes ses couleurs splendides...

Douglas m’a gâtée et grâce à lui, j’ai pu réaliser un rêve qui devrait être celui de tous les pilotes de Cub: loger into the wild sous l’aile de son avion !

Douglas nous à préparé un Braai (barbecue des Afrikaners) avec un steak goûtu d’une qualité supérieure ! Nous mangeons, Kenny, Douglas et moi autour d’un feu de camp africain à quelques mètres de mon avion entourés des bruits de la nuit tels que les bavardages incessants des hippopotames qui sortent de l’eau pour paître...

Le bush camp de Douglas est conçu spécialement pour moi ! Avec un évier en toile et une bush ladies room... Je suis gâtée et ne peux le remercier assez de ce beau cadeaux.

J’espère sincèrement que nous nous reverrons...

Une fois couchée dans ma tente, Kenny et Douglas, non loin, dormant à la belle étoile, je m’endors d’un coup. Malheureusement je me réveille peu après de froid, il doit y avoir environ 5 degrés... j’ai un bon matelas sous moi avec une couverture au dessus,un sac de couchage et une couverture au dessus et je grelotte de tout mon corps... je trouve lentement le courage de sortir de mon sac afin d’aller chercher l’autre que j’ai dans mon avion...

Je m’endors donc avec deux sacs de couchage et une couverture, sous l’aile de mon avion dans la vie sauvage au coeur du Delta...

Vers 5 heures, les gouttes de rosée dégoulinent de l’aile et tombent sur le toit de ma tente afin de me réveiller !

Un brin de toilette, une tasse de thé chaud autour du feu rallumé et nous voici à l’aube d’un nouveau jour !

Je prépare mon avion, fais mes adieux à mes deux camarades de bush et démarre... et mon carbu givre.... c’est vous dire les conditions !

Je décolle le soleil en pleine face et prends ma route vers Maune.

Les paysages sont tout aussi beaux et je peux maintenant interpréter ce que je vois d’en haut... génial !

En approche de Maun, c’est l’heure de départ des scenic flight des Cessna Caravan et le contrôleur me demande deux fois «expedite» Pfff ils ne connaissent pas les PA18, ils croient que je vole en PA28 !

J’atterris, suis totalement surprise de voir la densité de cet aéroport, le nombre d’avions, le traffic aérien... un seul pilote regarde mon avion avec étonnement et me salue, je vais refueler et me gare. Je sécurise mon avion, prends mes affaires et cherche le briefing office, je prépare mon plan de vol pour demain matin et paie mes taxes, je trouve un hôtel... et me voici de retour à la civilisation...

Départ demain matin pour Francistown.

 


 

Mopiri Lodge - 30th June 2018 -> Maun - 1st July 2018

 

The last afternoon in Kasane, I followed Bertie's advice and participated in the boat safari on the river and I was not disappointed with the ride: I saw a herd of elephants cross the river swimming, they swim under water and we can see their trunk out of the water surface like a periscope...

The only sad side was the band of low level tourists who unfortunately shared the boat...

Not unhappy to leave Kasane at dawn, desert airport, while I prepare my plane, the controllers look at me from the top of their tower, they must ask who is this crazy who comes to wake them...

It's cold, I have to heat my engine and take off finally.

This flight is dazzling with beauty, the colors that change each time I turn my head... the river, the water points, the greenery, the savannah, the expanses of swamps... and flying over a small airstrip, I see giraffes on the track... I hope that will not be the case in Mopiri...

After an hour of flying, I hear other pilots on the air / air frequency but do not understand much about the airstrips they mention, I do not see them on my map.

I continue this spectacular flight, taking photos and videos... and opening the eye for other "traffics"...

The last 10 nautical miles are so beautiful to fly over that I almost forget my approach.

Suddenly, the track is insight, I fly over and make an approach and a low pass, I take the downwind and land on this bush airstrip in the heart of the Okavango Delta, in the heart of the bush...

I am warmly welcomed by Douglas, Kenny and the two guards who will be responsible for watching my plane day and night during my stay here.

I'm trying to secure the plane, are there hyenas likely to come chew on my tires ? No ? Phew ! And I'm taken to a boat, I'm totally immersed in the heart of the delta, from the plane to the boat...

The welcome all in local songs is super moving and everything already indicates that good taste is «de rigueur» in this lodge.

After a welcome drink, Zoe settles me in my splendid tent, beautiful with breathtaking views and in the heart of the bush... what could I dream of better ?

As in Lake Mwanyara, I am a single customer, it has its advantages...

As soon as I got there, I went with Kenny for a new boat safari.

And here, I am captivated by the beauty of this delta, the colors, the light...

That's wonderful ! We sail in channels between the papirus fields from which arise from time to time, a hippopotamus, a bird, a crocodile...

After about two hours, we reach an island where we change the means of locomotion: finished the motor boat, I settle in the mokoro, the buttocks under the water level, breathtaking view at the water's edge. .

We reach another island where we disembark for a walk in the footsteps of wild animals.

Kenny teaches me a lot of extraordinary things, we follow the tracks of elephants, hippos, leopards... but unfortunately we do not meet them on the ground, we see antelopes.

This experience is extraordinary.

I decide to stay two nights and give it back with Kenny tomorrow morning so everything is beautiful, and this complete immersion in the heart of wild life, without electricity at night, without internet access, without mail, without phone, without network... I like it because it gives me a feeling of total freedom... nobody knows where I am or can not find me, immersed in the deep nature...

The second ride with Kenny is just as exceptional and back to the camp, I prepare my departure the next morning.

In the evening, dining with Douglas, a South African adventurer with whom I sympathize, managing the place, he offers me to raise a dream: sleep under the wing of my plane into the bush !

This delays my arrival in Springs but how to hesitate ?

It may be the last time before a long time that I will find myself at this point in the heart of wildlife... I accept quickly and so decides to stay disconnected from the world one more night...

It also means a ride with Kenny who makes me visit his village in the heart of the delta !

I make great videos of hippos struggling in the water, videos of the birds that precede us in the channels between the floating fields of papyrus, crocodiles, antelopes and the views of all its splendid colors...

Douglas spoiled me and thanks to him, I was able to realize a dream that should be the one of all the Cub’s pilots: to sleep into the wild under the wing of his plane !

Douglas made us a Braai (Afrikaners barbecue) with a tasty steak of superior quality ! We eat Kenny, Douglas and I around an African campfire a few meters from my plane surrounded by the sounds of the night such as the endless chatter of hippos coming out of the water to graze...

The Douglas camp bush is designed especially for me ! With a canvas sink and a bush ladies room... I'm spoiled and can not thank him enough for this beautiful gift.

I sincerely hope that we will meet again...

Once in the tent, Kenny and Douglas, not far away, sleeping under the stars, I fall asleep at once. Unfortunately I wake up soon: I am freezing, there must be about 5 degrees... I have a good mattress under me with a blanket above, a sleeping bag and a blanket above and I shiver with my whole body. .. I slowly find the courage to get out of my bag to go and get the other sleeping bag that I have in my plane...

I fall asleep with two sleeping bags and a blanket under the wing of my plane in the wild in the heart of the Delta...

Around 5 am, the drops of dew dribble from the wing and fall on the roof of my tent to wake me up !

A bit of toilet, a cup of hot tea around the fire and we are at the dawn of a new day !

I prepare my plane, bid farewell to my two bush comrades and start... and my carbu frost.... it's tell you the conditions !

I take off the sun in the face and head my road to Maune.

The landscapes are just as beautiful and I can now interpret what I see from above... great !

In approach of Maun, it is the time of departure of the scenic flights of the Cessna Caravan and the controller asks me twice "expedite" Pfff they do not know the PA18, they believe that I fly in PA28 !

I land, am totally surprised to see the density of this airport, the number of planes, the air traffic... a single pilot looks at my plane with astonishment and greets me, I go to refuel and park. I secure my plane, take my things and look for the briefing office, I prepare my flight plan for tomorrow morning and pay my taxes, I find a hotel... and here I am back to civilization...

Departure tomorrow morning for Francistown.

 

agenda

map

gps

maptitle
closemap
legendmap
November 2018
M T W T F S S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30