agenda
map gps menu

Flap 1 - Leg 7 - LBSF - LTBU - LTBW

15th september 2017

 

Last night we discovered Sofia, splendid city, incredible architecture and had an excellent evening...


After a night shorter than expected considering that we lost an hour of sleep (we won a timezone !), No breakfast (I have an egg to peel with "le petit futé" from Bulgaria...), we go to Sofia airport.


We settle the usual formalities: Flight Plan, taxes, etc and here we are at the plane, we prepare it...


The taxi to the waiting point must be 3 kilometres so at the waiting point, we clean the spark plugs, we pay attention to everything...


We are cleared take off...


During the ride, two seconds before being airborn, I tell Philippe: something is wrong ... he answers me: no, everything looks ok.... I take off... I repeat: something do not go, there's a funny sound... is this my imagination following my experience at Nis or is it real ?


I turn left as planned but fly parallel to the runway... the controller asks me to turn right, I say no I have a problem I want to land...


Then suddenly I feel in the engine a clearance... I can not describe better what I felt... and suddenly my plane regains power and I gain 300 feet in a blink of an eye...

 

B1A11P1  B1A11P2  B1A11P3  B1A11P4  B1A11P5  B1A11P6  B1A11P7  B1A11P8  B1A11P9  B1A11P10  B1A11P11  B1A11P12


I reassure the controller, it must be the icing of the carburetor... and I turn right to find my way and clear the international ground of Sofia...


The silence settles in the cockpit and my stomach has gone to my throat...

Since the beginning of the journey, it is now the 4th problem of the kind...


The three days lost in Nis to find new sprk plugs wasn't useful ! No, it is not a spark plug problem, it is not icing, it is something else... but what ?


And here we are above mountains full of fir trees... I scrutinize the ground to find a little land where I could possibly put my cuckoo... But so many firs !


We enter into the Plovdiv area and the controller is adorable, full of humor and kindness, we barely take advantage of it...


We discover plenty of small fields in the middle of the vast expanses of fields on which pride proudly beautiful Antonov2 ! I love them! And no, I do not even take advantage...


We cross this beautiful Bulgaria in amazing colors... I do not really benefit...


The sun shines and reflected on the front hood sending me its rays in the eyes ....


It reminds me that I have to make sure that there is a plot of land in case of breakdown... and I scrutinize the ground full of high tensions lines that are difficult to notice...


Exit from my comfort zone: yes, but risk losing it definitively, no !


In Istanbul we have the chance to have our friend Marcel, pilot emeritus who can help us...


I decide not to leave Istanbul without finding the cause of my technical worries... and to find my plane, the plane that I know and with which I want to have fun and take full advantage of this trip...


We land in Corlu where Mustafa (a friend of Marcel) welcomes us extremely warmly and makes us forget briefly the problems of the morning...


Unfortunately, the formalities are endless and we find ourselves in a corridor waiting to take off for Hezarfen (small field closer to Istanbul), our mood drops and I wonder what my next take-off will reserve to me...


After 4 hours of waiting, we are taken back to the plane and we finally take off...
Before starting the engine, we have the good idea to call the tower... which tells us we have to go back to the terminal, the flight plan is exceeded by one minute and we did not pay a fee...


They send us a "follow me car" and we return to the terminal, we pay the forgotten tax and we redo a flight plan...


We are taken back to the plane and take off, everything goes well, very well... we arrive at the sea, this flight should normally put me in joy but I am stressed...

 

The approach of Hezarfen airport is breathtaking but I get nagged with the air controler with a duck voice who asks me ten thousand questions while I am in short final: what is the purpose of your visit? What is MTOW ? What is still the type of your plane ?


I am still landing madam... will answer later...


Mustafa who bends over backwards to help us and to please us sent his driver to take us to the Ataturk airport where Marcel is waiting for us to go into town... but Istanbul is great! Very large ! And it's rush hour and it takes a long time...


We spend the evening on the roof of a building with an unobstructed view of the historical monuments of Istanbul...


Marcel states his assumptions about the worries of my plane and we will try tomorrow to have a mechanic with whom we can work to finally discover what is wrong...


It will certainly take several days... but I do not leave without knowing what my plane is suffering !


Continue tomorrow... cross your fingers to find a good mechanic !

 

Valerie

 


 

15 septembre 2017

 

Hier soir, nous avons découvert Sofia, splendide ville, architecture incroyable et nous avons passé une excellente soirée...

 

Après une nuit plus courte que prévu compte tenu que nous avons perdu une heure de sommeil (nous avons gagné un fuseau horaire !), pas de petit déjeuner (j'ai un oeuf à peler avec "le petit futé " de Bulgarie...), nous nous rendons à l'aéroport de Sofia.

 

On règle les formalités d'usage: Flight Plan, taxes, etc et nous voici à l'avion, on le prépare...

 

Le taxi vers le point d'attente avant de rentrer sur la piste doit faire 3 kilomètres donc au point d'attente, on nettoie les bougies, on fait bien attention à tout...

On est autorisés au décollage et on décolle...

 

Pendant le roulage, deux seconde avant d'être airborn, je dis à Philippe: quelque chose ne va pas... il me répond: mais non tout va bien... je décolle... Je répète: quelque chose ne va pas, il y a un drôle de bruit... mais est-ce mon imagination suite à mon expérience de Nis ou est-ce réel ?

 

Je vire à gauche comme prévu mais me remets parallèle à la piste... le contrôleur me demande de virer à droite, je lui dis non j'ai un problème je veux atterrir...

Puis soudain, je sens dans le moteur un dégagement... je ne peux décrire mieux ce que j'ai ressenti... et d'un coup mon avion reprend de la puissance et je gagne 300 pieds en un clin d'oeil...

 

Je rassure le contrôleur, ce doit être le givrage du carburateur... et je vire à droite afin de retrouver ma route et dégager le terrain international de Sofia...

Le silence s'installe dans le cockpit et mon estomac m'est monté à la gorge...


Depuis le debut du voyage, c'est maintenant le 4ème problème du genre...


Les trois jours perdus à Nis pour trouver de nouvelles bougies n'ont servi à rien, non, ce n'est pas un problème de bougie, ce n'est pas du givrage, c'est encore autre chose... mais quoi ?

 

Et nous voici au dessus de montagnes pleine de sapins... je scrute le sol afin de dénicher un petit quoi de terre où je pourrais éventuellement poser mon coucou... Mais qu'est-ce ce qu'il y en a des sapins !

 

Nous rentrons dans la zone de Plovdiv et le contrôleur est adorable, plein d'humour et de gentillesse, nous n'en profitons à peine...

 

Nous découvrons plein de petits terrains au milieu des grandes étendues de champs sur lesquels trônent fièrement de beaux Antonov2 !!! Je les adore ! Et non, je n'en profite même pas...

 

Nous traversons cette Bulgarie magnifique aux coloris étonnants... je n'en profite pas vraiment...

 

Le soleil brille et se réfléchit sur le capot avant m'envoyant ses rayons dans les yeux...

 

Cela me rappelle que je dois veiller à avoir un terrain en vue en cas de panne... et je scrute le sol plein de lignes à hautes tensions qu'on remarque à peine....

 

Sortir de ma zone de confort: oui, mais risquer de la perdre définitivement, non !

 

A Istanbul nous avons la chance d'avoir notre ami Marcel, pilote émérite qui pourra nous aider...

 

Je décide de ne pas quitter Istanbul sans avoir trouver la cause de mes soucis techniques... et de retrouver mon avion, l'avion que je connais et avec lequel je veux m'éclater et profiter pleinement de ce voyage...

 

Nous atterrissons à ńĆorlu où Mustafa (un ami de Marcel) nous accueille extrêmement chaleureusement et nous fait oublier un bref instant les problèmes du matin...

 

Malheureusement, les formalités trainent à n'en plus finir et nous nous retrouvons dans un couloir à attendre pour décoller pour Hezarfen (petit terrain plus proche d'Istanbul), le moral retombe et je me demande ce que mon prochain décollage va me réserver...

Après 4 heures d'attente, on nous ramène à l'avion et nous allons enfin décoller...

 

Avant de démarrer le moteur, nous avons la bonne idée d'appeler la tour... qui nous dit qu'on doit retourner au terminal, le plan de vol est dépassé d'une minute et on n'a pas payé une taxe...

 

Ils nous envoient un "follow me" et nous revoici au terminal, on paie la taxe oubliée et on refait un plan de vol...

 

On nous ramène à l'avion et on décolle, tout se passe bien, très bien... on arrive à la mer, ce vol devrait normalement me mettre en joie mais je suis stressée...

 

L'approche de l'aéroport d'Hezarfen est à couper le souffle mais je m'engueule avec la contrôleuse avec une voie de canard qui me pose dix milles questions alors que je suis en courtes finale: quelle est le but de votre visite ? Quel est le MTOW ? Quel est encore le type de votre avion ?
I am still landing madam... will answer later...

 

Mustafa qui se plie en quatre pour nous aider et nous être agréable nous a envoyé son chauffeur afin de nous conduire à l'aéroport Ataturk où Marcel nous attend pour aller en ville... mais Istanbul c'est grand! Très grand ! Et c'est l'heure de pointe et cela prend un temps fou...

 

On passe la soirée sur le toit d'un immeuble avec une vue imprenable sur les monuments historiques d'Istanbul...

Marcel énonce ses hypothèses quant aux soucis de mon avion et nous essayerons demain d'avoir un mécanicien avec qui on pourra travailler afin d'enfin découvrir ce qui cloche...

Cela prendra certainement plusieurs jours... mais je ne repars pas sans savoir de quoi mon avion souffre !

Suite demain... croisez les doigts pour que l'on trouve un bon mécanicien !

 

Valerie

agenda

map

gps

maptitle
closemap
legendmap
November 2018
M T W T F S S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30